image
image Rejoignez-nous sur Twitter !

L'actualité du groupe RATP au service des élus et des acteurs qui font les territoires.

image Suivre @RATPgroup_Terr

Les dernières infos sur l'activité du groupe RATP.

image Suivre @RATPgroup
News - Mars 2021

Une année de mobilisation sans précédent du groupe RATP, marquée par la crise sanitaire.

Le Conseil d’Administration du groupe RATP, réuni le 12 mars 2021 sous la présidence de Catherine Guillouard, sa Présidente-directrice générale, a examiné et arrêté les comptes consolidés du groupe RATP et les comptes sociaux de l’EPIC, au 31 décembre 2020.

Catherine Guillouard, PDG groupe RATP

La crise sanitaire sans précédent que nous vivons a fortement pesé sur les résultats du Groupe en 2020, avec un impact négatif de -414 M€ sur le chiffre d’affaires et de -356 M€ sur le résultat net part du Groupe, aboutissant à un résultat net part du Groupe de -134 M€.

Cependant, je veux aussi retenir de l’année 2020 la mobilisation sans faille des salariés du groupe RATP, qui a permis d’assurer la continuité d’un service public essentiel au bon fonctionnement du pays et de poursuivre résolument les chantiers majeurs de développement et de modernisation du réseau de transports franciliens, avec en particulier la mise en service en décembre 2020 du prolongement de la Ligne 14 à Mairie de Saint-Ouen.

Dans cette période difficile, nous avons également progressé à un rythme soutenu dans la préparation du groupe RATP à l’ouverture à la concurrence de son marché historique et accéléré notre développement, avec la signature de contrats majeurs en Toscane et en Egypte et le lancement de nouvelles activités au service des villes. La grande résilience dont a su faire preuve l’entreprise dans cette période difficile me rend confiante dans notre capacité à relever les défis majeurs qui sont devant nous : ouverture à la concurrence en Île-de-France, développement en France et à l’étranger, conversion majeure de nos actifs industriels (Bus 2025, nouveaux ateliers et nouveaux matériels roulants ferrés) et poursuite de nos grands projets d’extension de lignes de métros et tramways au profit des franciliens.

Faits marquants de l’exercice

  • Une baisse historique du trafic voyageurs en Ile-de-France (-43 %), à 1 901 millions de voyages, du fait de l’impact des mesures sanitaires prises en réponse à l’épidémie (confinements, couvre-feux) et du conflit social de janvier 2020. Le trafic a également fortement chuté sur les réseaux exploités par RATP Dev, en France et à l’étranger.
  • Une activité ralentie par les crises successives (grève, Covid-19). L’impact de la crise sanitaire sur le chiffre d’affaires a été de -414M€. Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 5 523 M€, en baisse de -3,2 % par rapport à 2019.
  • Une mobilisation sans précédent du Groupe pour amortir les impacts de la crise : la crise du Covid-19 a fortement affecté les résultats 2020, avec un impact de -352 M€ sur le résultat opérationnel (EBIT), de -356 M€ sur le résultat net part du Groupe, et de +338 M€ sur l’endettement net consolidé. Les plans d’économies menés par les entités du Groupe ont permis d’en amortir l’impact sur les résultats, avec :
    • un résultat opérationnel (EBIT) de 99 M€ soit 1,8 % du chiffre d’affaires, contre 5,6 % à fin 2019 ;
    • un résultat net part du Groupe de -134 M€ soit -2,4 % du chiffre d’affaires, contre 2,3 % en 2019 ;
    • une dette nette de 5 544 M€ fin 2020, en croissance de 7% par rapport à 2019, du fait des impacts combinés de la pandémie et des grèves de l’hiver 2019/2020.
  • En dépit des difficultés liées au confinement du printemps 2020, la RATP est restée fortement mobilisée pour poursuivre son programme ambitieux d’investissements en Île-de-France, avec le soutien d’Île-de-France Mobilités : les investissements en Île-de-France ont ainsi atteint un niveau historiquement élevé de 2,2 milliards d’euros en 2020 (en intégrant les investissements réalisés pour le compte de la SGP), soit une croissance de 3,4 % par rapport à 2019. Sur la période du contrat d’exploitation 2016-2020, la RATP a ainsi réalisé 8,4 milliards d’euros d’investissements, soit l’intégralité du plan d’investissements contractualisé avec IDFM.  Au global, les investissements bruts consolidés du groupe RATP ont poursuivi leur progression, avec une hausse de +36 M€ (+1,9 %) par rapport à 2019, à 1 889 M€. 
  • La transformation du Groupe s’est poursuivie en franchissant des jalons importants, telles la transformation et l’intégration du Gestionnaire d’infrastructure et du Réseau de surface, l’acquisition de Mappy et l’accélération du programme MaaS.
  • Le groupe RATP a continué de travailler sur son développement, avec la signature des contrats d’exploitation du métro du Caire (ligne 3) et du réseau des bus de Toscane. Le Groupe a également créé une Business Unit RATP Solutions Ville, regroupant ses savoir-faire dans les domaines de l’immobilier, de la connectivité, de l’énergie, et de la logistique urbaine.

Enfin, le Groupe a créé une nouvelle filiale, RATP Cap Île-de-France, pour répondre aux appels d’offres à venir en Île-de-France.