image
image Rejoignez-nous sur Twitter !

L'actualité du groupe RATP au service des élus et des acteurs qui font les territoires.

image Suivre @RATPgroup_Terr

Les dernières infos sur l'activité du groupe RATP.

image Suivre @RATPgroup
#08 Février 2020

L’intelligence collective, pour construire ensemble la ville inclusive

Comment embarquer tous les habitants dans une dynamique positive ? Comment permettre aux jeunes de s’insérer dans le monde du travail ? Aux plus fragiles, chômeurs de longue durée, personnes en grande exclusion, de renouer avec le collectif ? A chacun d’accéder, sur son territoire, à la culture et aux services ?
L’inclusion ne se décrète pas, elle se co-construit, entre partenaires locaux. Car chacun, élus, techniciens, habitants, associations, entreprises, détient une partie de l’expertise et donc une partie de la solution. Penser collectivement, partager échecs et réussites, mutualiser les ressources, c’est être créatif et donc efficace.

Comprendre

Acteur et partenaire de l’inclusion

Le groupe RATP est bien plus qu’un opérateur de transport. Ses métiers l’inscrivent au cœur des problématiques urbaines. Bien sûr, il participe à la dynamique locale, en transportant tous types de publics vers leur lieu de travail, de formation, vers des équipements de santé ou des services publics. Bien transporter, c’est déjà inclure. Mais il s’investit également, en ligne avec ses valeurs de service public et en partenariat étroit avec les élus, les associations, les entreprises, sur des problématiques sociétales : grande exclusion, économie circulaire, soutien aux associations…

Rendre la mobilité accessible, c’est aussi répondre à des demandes individuelles, des déplacements particuliers qu’il est impossible de regrouper.

Jérémy Dupuy,
maire de Villers-Semeuse, Vice-Président d'Ardenne métropole en charge des mobilités

Découvrir

Au cœur d’un quartier laboratoire

Dans le 13e arrondissement de Paris, l’entreprise à But d’emploi 13Avenir porte l’une des 10  expérimentations de ‘territoires zéro chômeur’ lancées en 2016 par les pouvoirs publics. Partie prenante du quartier des Deux Rives, premier quartier parisien d’économie circulaire inité par le Groupe RATP et la Mairie de Paris, l’entreprise a notamment été choisie pour assurer la collecte et l’acheminement en vélo électrique de quelque 40 m3 de déchets lors de l’opération ‘La Seine du Tri’, en juillet 2019.

Les grandes entreprises ont besoin d’opérateurs agiles comme 13Avenir. En tant que partenaire, nous sommes pris au sérieux.

Justine Evrard,
directrice des opérations chez "13 avenir"

Décrypter

image

Une enquête inédite

Publié le 26 février 2020

Odile Macchi,

sociologue

  • A dirigé l’enquête sur les sans-abris du métro

  • Menée en 2019 auprès de plus de 700 sans-abris

  • Par l’Observatoire du SAMU Social de Paris

Odile Macchi,

sociologue

  • A dirigé l’enquête sur les sans-abris du métro

  • Menée en 2019 auprès de plus de 700 sans-abris

  • Par l’Observatoire du SAMU Social de Paris

Au-delà des personnes que les voyageurs peuvent voir sur les quais des stations, les sans-abris du métro, ce sont tous ces « invisibles » qui se fondent dans la foule et que les agents du Recueil social RATP repèrent très bien : travailleurs pauvres, femmes seules, personnes âgées, jeunes en rupture familiale. L’étude commandée par la RATP à l’Observatoire a permis de faire émerger cette diversité : il y a autant de situations que de sans-abris.

Le Recueil social de la RATP est un outil très puissant, j’ai été frappée par la connaissance très fine qu’ont les agents des sans-abris.

Odile Macchi
image

Des moyens contre la grande exclusion

Publié le 26 février 2020

Emmanuelle Guyavarch

RATP

  • Mission Lutte contre la Grande Exclusion

  • 7 actions en 2020 avec des partenaires

  • 150 contacts/jour avec des sans-abri du métro pour l’équipe du Recueil social RATP

Emmanuelle Guyavarch

RATP

  • Mission Lutte contre la Grande Exclusion

  • 7 actions en 2020 avec des partenaires

  • 150 contacts/jour avec des sans-abri du métro pour l’équipe du Recueil social RATP

Le groupe RATP, qui consacre environ 7 millions par an à la grande exclusion, a créé en 1994 le Recueil social, une soixantaine d’agents détachés, qui vont, 7 jours/7 et 24 heures sur 24, à la rencontre de ce public. La question des sans-abris relève de la compétence de la Ville et de l’Etat mais l’entreprise s’engage et, pour agir efficacement, travaille avec les acteurs présents en « surface » qui s’occupent également de ce public.

Nous avons réorienté notre stratégie en direction des sans abris vers une approche encore plus partenariale et encore plus personnalisée.

Emmanuelle Guyavarch
image

Une fondation pour agir localement

Publié le 26 février 2020

Florence Javoy

RATP

  • Secrétaire générale Fondation Groupe RATP

  • Une fondation créée en 1995

  • Plus de 200 projets soutenus chaque année

Florence Javoy

RATP

  • Secrétaire générale Fondation Groupe RATP

  • Une fondation créée en 1995

  • Plus de 200 projets soutenus chaque année

La mission de la Fondation RATP est double : tisser des liens avec les territoires et agir localement pour favoriser la mobilité sociale, à travers 4 programmes d’accès à la culture, à l’éducation, à l’emploi et à la transition écologique. Mais aussi promouvoir l’engagement bénévole des 63 000 salariés du Groupe, en leur proposant de participer à des missions ou en soutenant les projets associatifs dans lesquels ils sont impliqués.

A travers les actions de sa fondation d’entreprise, le groupe RATP s’engage contre toutes les exclusions.

Florence Javoy

S'inspirer

Avec le Louvre Lens, innover pour insérer

En partenariat avec la Mission Locale de Denain, le musée du Louvre-Lens a lancé un projet d’Accompagnement de jeunes adultes en insertion sociale et professionnelle par la découverte du monde muséal. Il s’agit de permettre à une quinzaine de jeunes de 16 à 25 ans en situation de précarité d’aller vers une réinsertion sociale et professionnelle. Et tout en favorisant leur autonomie et leur mobilité, de leur permettre de découvrir un environnement professionnel qu’ils ne connaissent pas (le musée), de leur faire prendre conscience de leur place de citoyen et de les sensibiliser au monde de la culture et du patrimoine.

La Fondation RATP soutient cette initiative. Elle a missionné Le Rameau, un laboratoire d’innovation sociale, pour accompagner Louvre-Lens dans la définition des objectifs du programme et dans l’évaluation de son impact sur les jeunes participants. C’est une expertise que le musée n’avait pas et un apport important au projet. La filiale du Groupe RATP à Valenciennes participe également, à travers notamment des visites de site ou la découverte des métiers du transport.

En chiffres

+ 700 000 heures d'insertion réalisées par les entreprises sur le prolongement de la ligne 14
Près de 2500 personnes accompagnées en 2018 par le Recueil social RATP
En 2019 la Fondation RATP a soutenu le programme "Je crée ma boîte, je crée mon emploi" de l'Adie à Boulogne-sur-Mer, Vannes et Aix-les-Bains
Inscription à la newsletter