image
image Rejoignez-nous sur Twitter !

L'actualité du groupe RATP au service des élus et des acteurs qui font les territoires.

image Suivre @RATPgroup_Terr

Les dernières infos sur l'activité du groupe RATP.

image Suivre @RATPgroup
#06 Octobre 2019

Transition énergétique : vers la ville durable et intelligente

Décarboner le transport urbain, c’est faire un grand pas vers un modèle plus respectueux de la planète et de la santé de tous. Mais comment accélérer la transformation ? D’abord en rendant les transports collectifs plus attractifs et en les articulant à des solutions souples de mobilité « porte à porte ». Ensuite en développant des modes vertueux sur le plan environnemental. Enfin, en anticipant, dans les aménagements futurs, la question des infrastructures de transports et de la mobilité durable. C’est le pari fait en Ile-de-France avec le plan Bus 2025, à Florence, avec le tramway ou encore à La Roche-Sur-Yon avec des minibus 100% électriques pour les personnes à mobilité réduite.

Comprendre

Mobilité durable, nous agissons avec vous

Encore très carbonés, nos modes de transports ont un impact majeur sur le changement climatique et la pollution urbaine. Opérateur engagé, le groupe RATP est, partout dans le monde, le partenaire de la démarche de transition énergétique des villes. En Ile-de-France, à Brest ou à Orléans, nous accompagnons le passage à l’électricité des flottes de bus. A La Roche-sur-Yon ou Annemasse, nous facilitons, via une appli smartphone, l’accès des habitants à une offre multimodale. A Tucson, Florence ou Casablanca, nous concilions, grâce au tramway, mobilité des citadins et respect de l’environnement.

Notre engagement au service de la transition énergétique est chiffré et il est transverse à tous nos métiers.

Marie-Claude Dupuis
Directrice Stratégie, Innovation et Développement du groupe RATP
image

Publié le 13 février 2020

Marie-Claude Dupuis

Directrice Stratégie, Innovation et Développement du groupe RATP

Marie-Claude Dupuis

Directrice Stratégie, Innovation et Développement du groupe RATP

Dès 2006, nous étions sur la voie de la sobriété énergétique. Une étape décisive a été franchie en 2015 avec, dans le cadre du Plan stratégique Défis 2025, la fixation d’objectifs chiffrés. Nous nous sommes engagés, en 10 ans, sur notre périmètre historique de Paris et de la petite couronne, à réduire de 20% la consommation énergétique par voyageur et par kilomètre parcouru et à diviser par deux nos émissions de GES, une démarche renforcée en 2017 avec un plan de management de l’énergie.

Nous avons été le premier opérateur multimodal au monde à obtenir la norme Iso 50 001.

Marie-Claude Dupuis
Directrice Stratégie, Innovation et Développement du groupe RATP

Découvrir

Nous aidons les villes à se transformer

Notre tout premier engagement, c’est de proposer une offre de service de qualité pour rendre le transport public attractif et réduire la circulation des véhicules individuels. Nous avons aussi lancé avec IDFM un projet phare de passage à l’électrique et au GNV de la flotte de bus francilienne, ce mode de transport étant le plus émetteur de CO2 parmi les modes que nous opérons. Et nous agissons à travers des approches managériales et en nous dotant d’outils digitaux de suivi et de pilotage.

Toutes les villes sont confrontées aux mêmes enjeux : proposer une offre de transport en commun attractive, la plus vertueuse possible et compléter ce transport de masse par des solutions, souvent électriques et partagées, offrant une mobilité « porte à porte ». Nous investissons dans des start ups qui développent ce type de solutions et nous nous intéressons à la « couche digitale » qui vient en support de cette nouvelle multimodalité. Enfin, nous sommes aussi gestionnaire d’infrastructures et nous savons intégrer des infrastructures de transport en milieu urbain dense. Nous l’avons montré à Paris avec nos centres bus anciens, devenus le cœur d’ensembles immobiliers mixtes de dernière génération. Et nous réfléchissons déjà à la suite, avec des projets de hubs de mobilité.

1er opérateur de transport au monde certifié ISO 50001 pour 100% de ses activités en Ile-de-France.
Moins 20 % de consommation d’énergie par voyageur-kilomètre entre 2015 et 2025
Moins 50% d’émissions de gaz à effet de serre entre 2015 et 2025

Les bus représentent 69% des émissions de GES liées aux consommations d’énergie de la RATP. Pour réduire cette empreinte, le Groupe a lancé en Ile-de-France avec Ile-de-France Mobilités un programme de transformation sans équivalent en Europe, Bus 2025. Pour disposer à horizon 2025 d’un parc 100% propre, 50% électrique et 50% bioGNV, Bus 2025 prévoit le renouvellement d’un parc de 4700 bus et la conversion de 23 dépôts.

C’est un enjeu de santé publique, un enjeu industriel et un projet qui va faire de l’Île-de-France une métropole attractive et écologique.

Valérie Pécresse
Présidente de la Région Île-de-France, Présidente d’Île-de-France Mobilités

Décrypter

Bus propres

Londres et Paris
Londres et Paris
Tourisme vert

Les bus touristiques aussi : 2 ‘hop-on/hop-off’ 100% électriques opérés par des filiales du groupe à Paris et à Londres.

Energie
Energie
De l’hydrogène dans le moteur

La RATP et IDFM ont signé en juin 2019 un partenariat avec Solaris pour tester un bus à hydrogène dans le Val-de-Marne.

filiere
Filière
Achats made in France

L’engagement du groupe RATP stimule toute une filière : 3 français, Heuliez Bus, Bolloré et Alstom-Aptis retenus dans le cadre de l’appel d’offres Bus 2025.

image

Publié le 13 février 2020

Nicolas Cartier

Directeur du programme Bus 2025 pour la RATP

Nicolas Cartier

Directeur du programme Bus 2025 pour la RATP

Convertir une flotte de bus, une vraie expertise

Un réseau de bus doit être conçu dès l’amont pour s’adapter aux évolutions futures et en cas de conversion, les choix techniques ont un impact certain sur l’exploitation de la future ligne. La conversion à l’électrique est plus simple, mais le gaz est mieux adapté pour des lignes de périphérie qui ont besoin d’une bonne autonomie : des bus à faible autonomie, c’est du temps perdu en recharge au terminus et c’est davantage de bus et de chauffeurs pour assurer le service.

Optimiser nos centres bus, en pleine ville, c’est aussi créer autour d’eux des programmes urbains très complets. C’est cela, l’innovation durable.

Nicolas Cartier
Directeur du programme Bus 2025 pour la RATP
image

Publié le 13 février 2020

Nicolas Matchou

Directeur Délégué d’Enedis pour l’Ile-de-France et membre du COMEX d’Enedis

Nicolas Matchou

Directeur Délégué d’Enedis pour l’Ile-de-France et membre du COMEX d’Enedis

Recharge de nuit pour les bus électriques

Pour l’électrique, le modèle retenu par la RATP pour la charge de ses bus dans le cadre de Bus 2025 est la recharge de nuit en centre-bus, afin de s’adapter au mieux au réseau électrique, notamment en dehors des heures de pointe. À terme, Enedis doit mettre à disposition de chaque centre-bus une puissance électrique qui s’élèvera à environ 10 MW, plus 10 MW de secours permettant ainsi de recharger environ 200 bus par centre.

Notre partenariat a permis de co-construire une solution optimisée diminuant de 49% les coûts et délais de raccordement pour la RATP.

Nicolas Matchou
Délégué d’Enedis pour l’Ile-de-France et membre du COMEX d’Enedis
image

Publié le 13 février 2020

Catherine Chardon

Managing Director RATP Dev Londres

Catherine Chardon

Managing Director RATP Dev Londres

Le maire de Londres, Sadiq Khan souhaite faire du centre de la capitale britannique une zone à ultra basse émission. L’autorité organisatrice, Transport For London, vise donc une flotte de bus 100% propre à horizon 2037. RATP Dev a converti à l’électrique une partie de son dépôt de Shepherd’s Bush, pour accueillir les bus électriques des lignes C1, 70 et 94, dont des bus ‘double deck’ électriques, encore rares à Londres. A terme, le dépôt sera 100% électrique.

Cette transition pose des enjeux industriels importants. En France, la commande RATP/IDFM a stimulé la filière. Ici, les constructeurs chinois dominent le marché.

Catherine Chardon
Managing Director RATP Dev Londres

Mieux vivre la ville

Pensées pour la voiture, nos villes sont aujourd’hui largement dépendantes de ce mode polluant et consommateur d’espace. Mais la tendance est en train de s’inverser. La dimension environnementale fait aujourd’hui partie des critères de choix majeurs des élus et autorités organisatrices et l’offre de mobilité se reconfigure, pour des villes plus propres et plus agréables à vivre.

Engagé au service de la transition énergétique, le groupe RATP mobilise une large palette de modes et de solutions respectueuses de l’environnement. Leader mondial du métro automatique, nous développons ce mode qui réduit la consommation d’énergie en optimisant les phases d’accélération et de freinage, comme à Paris sur les lignes 1 et 14. Nous créons et exploitons au cœur des centres urbains des lignes de tramway offrant un mode de déplacement respectueux de la ville. Nous établissons des partenariats avec City Scoot (location de scooters électriques en libre-service à Paris et à Nice) ou Klaxit (covoiturage domicile travail). Nous testons des navettes autonomes 100% électrique qui, maillées aux réseaux existants, permettront demain de répondre à la question du dernier kilomètre.

S'inspirer

belliard

Paris. En 2024, au-dessus du centre bus Belliard converti à l’électrique, dans le 18ème arrondissement, un projet urbain innovant.

orleon-2

Orléans. Orléans Métropole a choisi RATP Real Estate et SYSTRA pour passer 100% de sa flotte d’autobus à l’électrique d’ici 2024.

ligne11

Paris. Sur la ligne 11, un immeuble Paris Habitat est chauffé par la chaleur du métro.

Engagements

materiel
Matériels
Mieux freiner, moins consommer

Le système de freinage électrique des nouvelles rames de la ligne 14 récupère l’énergie et la réinjecte dans le réseau et consomme jusqu’à 20 % d’énergie en moins par rapport aux rames les plus récentes.

infrastructure-2
Infrastructures
Consommations sous surveillance

La RATP s’apprête à déployer dans l’ensemble de son réseau des outils digitaux de télésurveillance des consommations d’énergie et d’eau.

ecoconstruite-2
Eco conduite
Nouveaux réflexes

Le concours Eco-challenge récompense les lignes de bus et les centres de maintenance champions des réductions de consommation de carburant. Dans le métro, les conducteurs limitent les accélérations et maximisent la récupération d’énergie au freinage pour en restituer une partie aux autres trains.

led
LED
N°1 mondial

Le réseau métro et RER de la RATP est le premier au monde 100% éclairé par des LED. Le remplacement de 250 000 points lumineux a permis de réduire de 52% la consommation électrique.

qualite-2
Qualité de l’air
Innover

Dans le cadre de l’appel à projets « Innovons pour l’air de nos stations » de la Région Île-de-France, le dispositif « IP’AIR » de traitement des particules fines émises par les systèmes de freinage dans les stations de métro est expérimenté dans la station Alexandre Dumas.

nouvelles-mobilites-3
Nouvelles mobilités
Avec les start-ups

Avec RATP Capital innovation, le Groupe investit dans des start-ups des nouvelles mobilités, en particulier pour développer des solutions « porte à porte ».

nouvelle-energie
Nouvelles énergies

Nous favorisons le développement des énergies renouvelables : nous allons proposer à IDFM d’équiper 11 centres bus franciliens de panneaux photovoltaïques et nous réfléchissons à la signature de contrats de long terme d’achat d’électricité verte. Nous avons également modifié nos règles de gouvernance pour prendre en compte, dans nos décisions d’investissement, l’impact carbone de nos projets.

1er réseau de métro éclairé 100% LED
15 220 conducteurs de bus et de métro formés à l’éco conduite
20% d’économie d’énergie, c’est le gain obtenu par l’équipe RATP Boissy Plateforme Logistique engagée dans le concours CUBE 2020 de l’Institut Français pour la Performance du Bâtiment

Au début du 21e siècle, Florence renoue avec le tramway et confie à Gest, filiale de RATP Dev, la mise en service d’une première ligne, en 2010. Aujourd’hui 3 lignes acheminent 14 millions de voyageurs/an au cœur de l’une des villes les plus visitées d’Europe. La capitale toscane aux rues étroites a su remettre en question un modèle dépendant de l’automobile et des scooters : avec 9 300 voitures en moins qui circulent chaque jour en ville, c’est l’équivalent de 12 500 tonnes de CO2 qui ne sont pas émises.

Les 3 lignes de tram ont allégé le traffic automobile en centre ville et de relancé la mobilité entre la capitale et sa périphérie.

Jean-Luc Laugaa
Directeur de GEST, filiale de RATP Dev

Mobilité pour tous à La Roche-sur-Yon

Un réseau plus attractif et des solutions toujours plus écologiques et plus personnalisées : c’est la transformation engagée depuis 2010 par La Roche-sur-Yon Agglomération avec RATP Dev. Parmi les initiatives : l’expérimentation de eTPMR, un minibus 100% électrique pour le transport des personnes en situation de handicap, développé par RATP Dev avec Gruau, leader européen de la transformation de véhicules utilitaires.

Nous souhaitons proposer une mobilité performante pour tous, qui accompagne la dynamique de notre territoire et qui soit respectueuse de l’environnement.

Luc Bouard
maire de La Roche-sur-Yon et Président de La Roche-sur-Yon Agglomération
Inscription à la newsletter