image
image Rejoignez-nous sur Twitter !

L'actualité du groupe RATP au service des élus et des acteurs qui font les territoires.

image Suivre @RATPgroup_Terr

Les dernières infos sur l'activité du groupe RATP.

image Suivre @RATPgroup
Rapport d'activité groupe RATP - Carnet de villes

Orléans, le tout électrique, promesse responsable

Devenir la première métropole régionale 100 % électrique pour les transports publics : c’est l’ambition d’Orléans Métropole. Pour tenir le cap, elle a fait le choix de partenaires expérimentés et experts.

datas_orleans

Un projet à forte technicité

Le réseau des Transports de l’agglomération orléanaise (TAO), qui achemine aujourd’hui 35 millions de voyageurs, est opéré par Keolis. Mais pour réussir sa transition vers une mobilité décarbonée, la métropole a fait appel à RATP Real Estate, filiale immobilière du groupe RATP, et à Systra, filiale commune de la RATP et de la SNCF, pour un appui technique en ingénierie. RATP Real Estate peut en effet se prévaloir d’une référence de poids, unique à cette échelle : le plan Bus2025. En cours de déploiement à Paris et dans la petite couronne, celui-ci implique la conversion des 25 centres bus RATP à l’électrique ou au biogaz pour accueillir les 4 700 bus de la flotte. À Orléans, le projet de transformation de la flotte de bus de TAO, baptisé «e-bus», implique la restructuration des deux dépôts bus existants,

celui de Saint-Jean-de-Braye et celui d’Orléans-La Source, et la création d’un troisième ainsi que l’installation de bornes de recharge. Il nécessite également l’achat de matériels roulants – plus de 200 bus au total, standards ou articulés, minibus ou encore adaptés aux PMR. Sur ces sujets à forte technicité, RATP Real Estate et Systra assurent l’assistance à maîtrise d’ouvrage technique, juridique et financière. En 2019, RATP Real Estate a ainsi accompagné la métropole dans l’élaboration du cahier des charges pour l’acquisition de 29 premiers bus électriques. En 2020, la filiale pilotera la construction d’un dépôt provisoire qui permettra de transférer le remisage de la flotte pendant les travaux de conversion du centre bus historique en vue d’accueillir les véhicules électriques.

100 % de bus électriques d’ici 2024
Zéro CO2 émis par le transport public en 2050
6 heures de recharge d'un e-bus = 220 km en moyenne

Plan Bus2025 : une référence de poids

RATP Real Estate peut se prévaloir d’une référence de poids, unique à cette échelle : le plan Bus2025. En cours de déploiement à Paris et dans la petite couronne, ce plan prévoit la conversion d’ici 2025 des 25 centres bus du patrimoine RATP à l’électrique ou au biogaz pour accueillir les 4700 bus de la flotte.

Orléans Métropole a déjà amorcé sa conversion

Après de premières expérimentations en 2017, une vingtaine de véhicules électriques – 6 bus, 6 minibus et 7 véhicules de transport à la demande – ont été mis en circulation en 2019.

22 communes
10 % des habitants de la métropole voyagent avec le réseau TAO
36 lignes de bus régulières

8 villes, 8 solutions sur mesure

brest3-2
Transition exemplaire à Brest
casablanca-2
Casablanca : le tramway, ligne de vie
florence2-2
Florence, des Vespa au tramway
grand_paris3-2
Le Grand Paris avance
valenciennes-2
Autour de Valenciennes, une mobilité qui inclut
paris-3
Paris, mouvement perpétuel
riyad-2
Riyad, greenfield et hors normes